J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Granada: Last Stand of the Moors 1482-1492

Durée : 4h Nombre de joueurs : 2 Âge : 14+ Langue : EN
Condition : Neuf Référence : COM1147
Granada: Last Stand of the Moors 1482-1492
search
  • Granada: Last Stand of the Moors 1482-1492
  • Granada: Last Stand of the Moors 1482-1492
  • Granada: Last Stand of the Moors 1482-1492
  • Granada: Last Stand of the Moors 1482-1492
  • Granada: Last Stand of the Moors 1482-1492

Granada: Last Stand of the Moors 1482-1492 est un wargame utilisant un système de blocs, à l'échelle stratégique, sur la chute du dernier bastion musulman en Espagne.

Paiements 100% sécurisés
74,92 €
Quantité
précommande, retour en stock prévu en décembre 2022.


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 37 points de fidélité. Votre panier totalisera 37 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 3,70 €.

 
Sécurité

Paiements sécurisés avec La Banque Postale ou Paypal

 
Livraison

Livraisons par Colissimo ou Mondial Relay

 
Retours

Retours acceptés jusqu'à 14 jours après la livraison


Anno Domini 1482. Au cours des derniers siècles, la péninsule ibérique a été un champ de bataille alimenté par des intérêts croisés, ambitions royales et autres intrigues de nobles. Le pouvoir musulman, autrefois incontesté sous les bannières du califat de Cordoue, repose paresseusement dans le dernier bastion maure d'Al-Andalus, la merveilleuse ville de Grenade.

Les derniers dirigeants de l'Alhambra achètent la paix aux puissants royaumes chrétiens depuis des décennies. Affaiblis par des divisions familiales internes, ils affrontent désormais leur plus sombre cauchemar : une union nuptiale entre Castille et Aragon incarnée par les figures d'Isabelle I de Castille et de Ferdinand II d'Aragon, les Rois Catholiques.

Grâce à une diplomatie rusée et à des négociations, de grandes armées se rassemblent pour rejeter à la mer la dernière présence musulmane d'Europe occidentale. Le pape promulgue la dernière croisade et les ordres militaires rejoignent l'armée mixte de Castille et d'Aragon, ainsi que des mercenaires venus de toute l'Europe. Le royaume nasride essaie de rassembler ses hommes et ses garnisons, envoyant des messagers en Afrique du Nord pour y trouver un soutien militaire et renforçant les nombreux châteaux et tours de guet sur tout son territoire.

Mais tromperie et trahison joueront leur rôle (Ferdinand II sera la principale inspiration du « Prince » de Machiavel). Boabdil conspire pour accéder au trône dans la cité des grenades alors que son oncle, el Zagal, est bien connu pour ses embuscades et sa guérilla insaisissable. Les Rois Catholiques pourront-ils consolider leur rêve d'un royaume ibérique uni pour continuer vers la domination mondiale ? Le royaume nasride acceptera-t-il le défi et parviendra-t-il à opposer une résistance obstinée au point de briser la volonté de ses ennemis de continuer le combat ?


Granada: Last Stand of the Moors 1482-1492 est un jeu pour deux joueurs dans lequel se décidera l'issue de cet épisode historique décisif en moins de 4 heures.

Les unités sont représentées par des blocs représentant leur force mais aussi leur origine : Castillans, Aragonais, Léonais et mercenaires pour le joueur catholique, et différents clans comme Banu Sarray, Zegríes, Banu Bannigas et les Nasrides pour le joueur musulman.

La carte est de type point à point, couvrant l'ancien royaume nasride du sud-est de la péninsule ibérique (actuelle Espagne). Grenade, la capitale, est le joyau du royaume : le jeu se termine s'il tombe entre les mains du joueur catholique.

Chaque saison, les joueurs reçoivent un nombre prédéterminé de cartes qu'ils peuvent utiliser pour déplacer leurs armées et leurs flottes ou rallier de nouvelles unités. Lorsqu'une bataille a lieu, chaque régiment est convoqué par le jeu d'une carte de sa nationalité, ainsi comme disait Tamerlan : « Il vaut mieux être présent avec 100 soldats que absent avec 1.000. » En d'autres termes, assurez-vous d'avoir les bonnes cartes pour envoyer vos troupes au combat.

Alors que l'on approche de la Renaissance, des armes diveres sont présentes. Les charges de cavalerie et les arbalètes seront extrêmement dangereuses si elles sont bien combinées, tandis que l'artillerie aura une valeur significative lors du maintien ou de la défense des sièges. Vos flottes se battront pour le contrôle de la mer, permettant le transport de renforts maghrébins, les mouvements navals catholiques ou le blocage des ports assiégés.

Équilibré et historiquement précis, le jeu est facile à apprendre mais difficile à maîtriser. Le joueur catholique devra décider quelle route d'invasion choisir et s'il va créer une armée massive, laissant au joueur musulman le temps de renforcer ses places fortes, ou s'engager dans une campagne rapide où les pertes seront difficiles à remplacer. Le joueur nasride, quant à lui, bénéficiera d'une position centrale mais il devra être prudent quant aux problèmes internes qui peuvent survenir – la révolte de Boabdil est presque un danger inévitable à affronter et à écraser.

En tant que joueur catholique, gagnerez-vous en renommée et en gloire en accomplissant la Reconquista et en agrandissant vos royaumes dans un seul État puissant et unifié ? Et en tant que joueur musulman, résisterez-vous et sauverez-vous Grenade ou deviendrez-vous le dernier roi de la dynastie nasride ?

Composants:

• Carte montée de 22" x 34"
• 137 blocs de bois rectangulaires de différentes couleurs
• 2 feuilles d'autocollants (pour les blocs)
• 2 sacs de tirage
• 20 forme de château en bois (10 blancs, 10 noirs)
• 20 cylindres en bois (10 blancs, 10 noirs)
• 20 cubes en bois (10 blancs, 10 noirs)
• 7 marqueurs en bois (différentes tailles et couleurs)
• 3 jeux de cartes (72 chrétiens, 66 musulmans, 17 navals)
• 1 piste de points de victoire
• 2 cartes de référence (identiques)
• 1 livret de règles

Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.