Brezhnev’s War: NATO vs. the Warsaw Pact in Germany - 1980

Langue
en
Etat
Produit neuf
Référence
COM1052

hors-stock, généralement expédié sous 10 jours

62,00 €

Brezhnev’s War: NATO vs. the Warsaw Pact in Germany, 1980 permet à deux joueurs de jouer le premier mois d'une invasion communiste hypothétique de l'Europe occidentale en 1980. C'est pendant cette période que la «balance des forces» conventionnelle entre les deux blocs penchait le plus en faveur de l'URSS.

Plus de détails

  • Nombre de joueurs

    2

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 31 points de fidélité. Votre panier totalisera 31 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 3,10 €.


En savoir plus sur Brezhnev’s War: NATO vs. the Warsaw Pact in Germany - 1980

Le scénario de Brezhnev’s War est celui qui était le plus attendu et redouté par les analystes du renseignement de l'OTAN à l'époque. Malgré leur connaissance de l'existence de plans soviétiques pour commencer une telle guerre par des frappes chimiques et nucléaires massives, les stratèges occidentaux accordaient peu de crédibilité à ces hypothèses. Ils savaient que les Soviétiques comprenaient qu'une telle stratégie entraînerait des représailles nucléaires immédiates de l'Occident. Cela aurait mis fin à la guerre aussi vite qu'elle avait commencé - probablement avec toute la civilisation - sans qu'aucun gagnant ne soit identifiable.

Ce qui était à craindre alors, c'est qu'un beau jour d'été, les unités soviétiques en Allemagne de l'Est ne veuillent pas prendre leur petit-déjeuner dans leurs cantines et préfèrent traverser la frontière en Allemagne de l'Ouest dans une tentative de guerre éclair.

Les Soviétiques auraient alors appelé à un cessez-le-feu avant que l'utilisation d'armes nucléaires ou chimiques ne devienne inévitable. Avec cela, l'Allemagne de l'Ouest - le pivot géostratégique de l'OTAN en Europe - aurait été neutralisée et sa zone industrielle de la Ruhr - l'un des plus importants centres industriels de la planète - aurait été entièrement détruite. Cela aurait provoqué un changement dans l'équilibre global du pouvoir en faveur du Kremlin, les mettant en position pour asséner le coup de grâce plus tard.

La carte couvre la zone centrale de la République fédérale d'Allemagne à 10.8 km par hex. Il y a 352 marqueurs d'unités de grande taille (5/8 "), représentant les divisions et les brigades immédiatement sur les lieux à ce moment-là, ainsi que les masses d'autres unités qui auraient pu être envoyées en renfort. Chacun des 10 tours de jeu représente trois jours de temps réel.

La séquence de tours utilise la structure classique de combat-mouvement ou de mouvement-combat. Règles spéciales pour les unités héliportées, Spetsnaz, l'Armée aéroportée des huitièmes gardes et des gardes soviétiques, la déloyauté est-allemande et tchécoslovaque, les divisions d'artillerie soviétiques, la puissance aérienne, l'approvisionnement, la criticité de Francfort pour les opérations américaines, les parachutages, les territoires allemands, la guerre électronique et des objectifs de victoire soviétiques variables.

Le système global est simple, environ 6/10. Deux joueurs expérimentés peuvent jouer une partie en quatre à six heures.

Mon compte

Panier 0 Produit Produits (vide)    

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Editeurs de jeux

Nouveaux jeux

Déjà vus

Bonnes affaires