J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Extension Mémoire 44 - Battlemaps Vol.2 Tigres dans la neige

Langue : FR
Condition : Neuf Référence : MEM25
  • -10%
extension mémoire 44 - Battlemaps Vol.2
search
  • extension mémoire 44 - Battlemaps Vol.2

Le deuxième volume dans la série des Battle Maps Mémoire 44 contient 2 scénarios Overlord, six figurines de chars Tigre et 2 scénarios bonus.

Paiements 100% sécurisés
18,33 €
16,50 € Économisez 10%
Quantité
en stock, généralement expédié sous 24h


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 8 points de fidélité. Votre panier totalisera 8 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,80 €.

 
Sécurité

Paiements sécurisés avec La Banque Postale ou Paypal

 
Livraison

Livraisons par Colissimo ou Mondial Relay

 
Retours

Retours acceptés jusqu'à 14 jours après la livraison


Les Tigres des Neiges
Après le succès de l'opération Bagration, les Soviétiques progressèrent en direction de Memel, au bord de la Baltique. Cette avancée ne tarda pas à couper les lignes de communication entre le Groupe d'armées Nord et ce qui restait du Groupe d'armées Centre.
Début octobre 1944, les Soviétiques avaient atteint la mer, isolant définitivement le Groupe d'armées Nord en lui coupant la retraite.
Guderian voulait faire évacuer ses troupes par la mer pour pouvoir les redéployer en Europe Centrale, où la situation ne cessait d'empirer, mais Hitler refusait obstinément : il ordonna donc aux 200 000 soldats encerclés de se retrancher dans la poche de Courlande, pensant s'en servir comme d'un tremplin pour une offensive à venir.

Le Führer ne se rendait pas compte que ce qu'il persistait à appeler une tête de pont (der Kurland-Brückenkopf) n'était rien d'autre qu'un piège mortel pour ses divisions.
Malgré tout, elles résistèrent à six violents assauts avant de se rendre au Maréchal Govorov le 8 mai 1945. La plupart des prisonniers que firent les Russes ce jour-là furent envoyés dans les camps soviétiques, et seule une minorité en revint.


Opération Market Garden
L'Opération Market Garden fut la plus grande opération aéroportée de tous les temps. Le général Montgomery avait mis sur pied un plan audacieux contre les forces allemandes qui occupaient les Pays-Bas : trois divisions aéroportées seraient parachutées derrière les lignes ennemies pour prendre et tenir les ponts le long d'une route d'une centaine de kilomètres, droit vers le nord de l'Allemagne.
En partant de la frontière belge, le XXXe Corps britannique pourrait ainsi traverser la Meuse et le Rhin en contournant la ligne Siegfried pour atteindre la Ruhr, coeur industriel de l'Allemagne.
Contient 6 figurines de chars Tigres
Les premiers parachutages eurent lieu dès l'aube et permirent la capture du pont du Wall à Nimègue, mais la résistance allemande fut plus forte que prévue. La 1re Division aéroportée britannique ne parvint pas à s'emparer du pont d'Arnhem. De plus, les sols marécageux de la région ralentirent la progression alliée.
Finalement, Eindhoven fut libérée grâce à un assaut conjoint des parachutistes et des blindés, mais le XXXe Corps britannique ne fut pas en mesure de relever la 1re Division aéroportée. Celle-ci combattit vaillamment aux abords du pont d'Arnhem, mais malgré tout, l'opération fut avortée. Montgomery ne traverserait pas le Rhin avant le printemps 1945.

Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.