Kapital

Langue
fr
Etat
Produit neuf
Référence
PIX321

Ce produit n'est plus en stock

31,50 €

-10%

35,00 €

Nouveau Prix réduit ! Kapital Agrandir l'image

Gagnerez vous la guerre des classes ? Les sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot ont conçu un « jeu de sociologie critique » baptisé Kapital, il fait s’affronter un dominant et des joueurs dominés.
Le jeu questionne les rapports entre classes sociales et les stratégies des « dominants » pour garder leur position.

Plus de détails

  • Durée de jeu

    45 min.

  • Nombre de joueurs

    2-4

  • Âge

    9+

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 15 points de fidélité. Votre panier totalisera 15 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,50 €.


En savoir plus sur Kapital

Un jeu Kapital !

On ne présente plus Monique et Michel Pinçon-Charlot, célèbres sociologues spécialistes des inégalités sociales. Livres, BD, documentaires jeunesse... tous les moyens sont bons pour vulgariser leurs travaux !

Kapital ! est bien plus qu'un jeu de société, c'est tout simplement le premier jeu de sociologie critique. Il permet de comprendre d'appréhender et même d'expérimenter les mécanismes sociologiques de la domination, avec un jeu de plateau aussi drôle que palpitant, mis en image par le dessinateur Etienne Lécroart.

En famille ou entre amis, de 9 à 99 ans, un jeu à mettre entre toutes les mains pour voir le monde tel qu'il est... et avoir envie de le changer ! Alors à vous de jouer, pour tenter de gagner... la guerre des classes !

Contient : 1 plateau de jeu, 5 figurines, 100 cartes action, 400 billets, 1 dé, 1 livret de règles du jeu et d’initiation à la sociologie critique

Mon compte

Panier 0 Produit Produits (vide)    

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Editeurs de jeux

Nouveaux jeux

Déjà vus