J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Against the Odds 57 - A Crowning Glory

Durée : 4h Nombre de joueurs : 2 Âge : 14+ Langue : EN
Condition : Neuf Référence : ATO-57
Against the Odds 57 - A Crowning Glory
search
  • Against the Odds 57 - A Crowning Glory
  • Against the Odds 57 - A Crowning Glory

Dans ce numéro du magazine ATO, le jeu A Crowning Glory portant sur la bataille d'Austerlitz avec un jeu et de nombreux articles.

37,87 €
Quantité
en stock, généralement expédié sous 24h


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 18 points de fidélité. Votre panier totalisera 18 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,80 €.

 
Sécurité

Paiements sécurisés avec La Banque Postale ou Paypal

 
Livraison

Livraisons par Colissimo ou Mondial Relay

 
Retours

Retours acceptés jusqu'à 14 jours après la livraison


Des semaines avant Trafalgar, en août 1805, l'empereur nouvellement couronné Napoléon Ier avait compris que ses plans nécessitaient une victoire terrestre. Plus précisément, il devait vaincre ses ennemis continentaux afin d'assurer son pouvoir continu. La Grande-Bretagne, la Russie et l'Autriche (collectivement connues sous le nom de "Troisième Coalition") étaient alliées contre lui et, comme il ne pouvait pas atteindre les Britanniques sur leur île forteresse, et que la Russie était trop loin pour permettre la victoire rapide requise, il s'est retourné contre l'Autriche.

Encerclant et capturant rapidement la principale armée autrichienne à Ulm, début décembre, Napoléon se retrouva dans le sud de la Moravie vers Austerlitz (aujourd'hui Skavkov u Brna) avec une ligne de ravitaillement très étirée. Il semblait également légèrement dépassé en nombre par une armée de la coalition composée des restes des forces autrichiennes, plus un important contingent russe.

Feignant la faiblesse, Napoléon attira la force coalisée pour qu'elle attaque son propre flanc droit (là où il le voulait), puis a contre-attaqué au centre, prenant son adversaire de flanc et encerclant la plupart d'entre eux. L'Autriche et la Russie ont été écrasées, et avec cette victoire, Napoléon a cimenté son emprise sur son propre trône. C'était... un couronnement de gloire pour son nouveau régime.

Cette simulation à l'échelle grand-tactique à deux joueurs simule cette bataille généralement considérée comme la plus grande victoire de Napoléon. Les deux joueurs ont la possibilité d'attaquer et de défendre, mais la charge principale de l'offensive revient au joueur français. Son adversaire, le joueur allié, commande les unités autrichiennes et russes. Chaque hexagone sur la carte représente 600 yards (~550 mètres) d'un côté à l'autre. Les unités d'infanterie et de cavalerie représentent à la fois des brigades et des divisions de chaque côté. Chaque tour complet représente une heure de « temps réel ».

Carte - Une feuille de carte hexagonale en couleur de 22 "x 34"
Pions - 216 pièces prédécoupées en couleur de 9/16"
Longueur des règles - 12 pages
Graphiques et tableaux - 1 page
Complexité - Faible
Jouabilité en solitaire - faible