J'accepte

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Kernstown - version boite

Langue : EN
Condition : Neuf Référence : 201903-B
Kernstown - version boite
search
  • Kernstown - version boite
  • Kernstown - version boite
  • Kernstown - version boite
  • Kernstown - version boite

Le 23 mars 1862, puis à nouveau le 24 juillet 1864, dans la région de Kernstown, en Virginie, deux batailles opposèrent les forces de l'Union et les forces confédérées.

Paiements 100% sécurisés
49,92 €
Quantité
hors-stock, généralement expédié sous 10 jours.


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 24 points de fidélité. Votre panier totalisera 24 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 2,40 €.

 
Sécurité

Paiements sécurisés avec La Banque Postale ou Paypal

 
Livraison

Livraisons par Colissimo ou Mondial Relay

 
Retours

Retours acceptés jusqu'à 14 jours après la livraison


Le 23 mars 1862, puis à nouveau le 24 juillet 1864, dans la région de Kernstown, en Virginie, des affrontements opposèrent les forces de l'Union et les forces confédérées. Pritchard House et Pritchard's Hill ont joué un rôle central dans les deux batailles.

À First Kernstown, Stonewall Jackson a commis une erreur en prenant les rapports de reconnaissance au pied de la lettre et a donc attaqué à son insu une force supérieure de l'Union. Alors que le commandant de l’Union, James Shields, était blessé et resté à Winchester, le colonel Nathan Kimball a ignoré les ordres de Shields et a (mal) mené, la bataille qui lui était offerte. Bien que les hommes de Jackson aient manqué de munitions et aient finalement fuis le champ de bataille, cette défaite tactique de Stonewall est devenue une victoire stratégique, les commandants de l'Union ayant surestimé la taille de ses effectifs. Les forces de l’Union auraient pu écraser Jackson, mettre fin à sa campagne dans la vallée avant même qu'elle ait réellement débuté, et permettre ainsi peut-être à McClellan de mettre fin à la guerre en 1862.

Le 24 juillet 1864, le commandant de l’Union George Crook a ignoré ses rapports de reconnaissance et a ordonné à ses forces d’attaquer ce qu’il pensait être un petit corps de cavalerie et d’éclaireurs confédérés. Les généraux Jubal Early et surtout le général John Breckinridge ont bien dirigé leurs forces et mis en déroute les hommes de Crook. Seul l'échec de la cavalerie confédérée à couper les voies de retraite de l'Union empêchera l'anéantissement de l'armée de Crook. Un meilleur leadership de l'Union et un meilleur déploiement de leurs troupes auraient pu rendre cette bataille beaucoup plus difficile pour les Confédérés.

Kernstown est un jeu simulant les combats du 23 mars 1862 et du 24 juillet 1864 autour de Kernstown. Le jeu est spécifiquement conçu pour être une simulation jouable à l'échelle du régiment de ces deux conflits et certains scénarios peuvent être complétés en une longue soirée. Il s’agit du quatrième jeu ACW publié par Revolution Games avec le système de tirage au sort "Blind Swords". Cette mécanique met l'accent sur les trois "FOW" du conflit militaire: le brouillard de guerre, les frictions de guerre et les fortunes de guerre. À chaque tirage au sort, les joueurs seront mis au défi de prendre des décisions difficiles en fonction de leur évaluation de la situation à ce moment.

Composants
- carte 56x86cm
- 2 planches de pions (352 compteurs)
- livret de règles
- 5 aides de jeux et tableaux
- Boîte
- 2 dés

Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.