L'Appel de Cthulhu Cthulhu 1890 - Londres au XIX ème siècle

Langue
fr
Etat
Produit neuf
Référence
SDTGL03

hors-stock, expédié sous 5 jours

42,00 €

L'Appel de Cthulhu Cthulhu 1890 - Londres au XIX ème siècle Agrandir l'image

Supplément consacré à la Londres de l'époque victorienne, un supplément indispensable pour Cthulhu 1890.

Plus de détails

    En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 21 points de fidélité. Votre panier totalisera 21 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 2,10 €.


    En savoir plus sur L'Appel de Cthulhu Cthulhu 1890 - Londres au XIX ème siècle

    Métropole tentaculaire aux rues sans cesse envahies d’un brouillard impénétrable, aux façades inéluctablement noircies par l’humidité et la fumée, au port immense où s’entassent des marchandises venues du monde entier, Londres au XIXe siècle déconcerte le visiteur par son gigantisme, certes, mais aussi par la violence de ses contrastes. Car peu de lieux présentent, entremêlés, des visages aussi contraires.
    La magnificence des palais voisine avec la déliquescence des bas-fonds. Des symboles de la modernité, tels l’éclairage électrique, le métropolitain ou le Tower Bridge, côtoient des édifices chargés d’histoire, comme la cathédrale Saint-Paul et ses monuments, l’abbaye de Westminster et ses tombeaux, la Tour de Londres et ses fantômes.
         Cette capitale d’un royaume peuplé de légendes et d’un empire sur lequel le soleil ne se couche jamais est donc tout à la fois la « Ville monstre » et la « Reine des cités », la « Babylone noire » et le « premier marché de l’univers ».
    Rien d’étonnant, dès lors, à ce qu’elle ait à ce point enflammé l’imagination des Victoriens. Et continue à enflammer la nôtre.

          Cthulhu 1890 est une nouvelle série permettant de jouer à L’Appel de Cthulhu à l’ère victorienne. Abondamment documentée et illustrée de photos d’époque.

    Métropole tentaculaire aux rues sans cesse envahies d’un brouillard impénétrable, aux façades inéluctablement noircies par l’humidité et la fumée, au port immense où s’entassent des marchandises venues du monde entier, Londres au XIXe siècle déconcerte le visiteur par son gigantisme, certes, mais aussi par la violence de ses contrastes. Car peu de lieux présentent, entremêlés, des visages aussi contraires.
    La magnificence des palais voisine avec la déliquescence des bas-fonds. Des symboles de la modernité, tels l’éclairage électrique, le métropolitain ou le Tower Bridge, côtoient des édifices chargés d’histoire, comme la cathédrale Saint-Paul et ses monuments, l’abbaye de Westminster et ses tombeaux, la Tour de Londres et ses fantômes. 
         Cette capitale d’un royaume peuplé de légendes et d’un empire sur lequel le soleil ne se couche jamais est donc tout à la fois la « Ville monstre » et la « Reine des cités », la « Babylone noire » et le « premier marché de l’univers ».
    Rien d’étonnant, dès lors, à ce qu’elle ait à ce point enflammé l’imagination des Victoriens. Et continue à enflammer la nôtre.

          Cthulhu 1890 est une nouvelle série permettant de jouer à L’Appel de Cthulhu à l’ère victorienne. Abondamment documentée et illustrée de photos d’époque.

    Produits associés

    Mon compte

    Rechercher

    Panier 0 Produit Produits (vide)    

    Aucun produit

    À définir Livraison
    0,00 € Total

    Commander

    Produit ajouté au panier avec succès
    Quantité
    Total
    Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
    Total produits
    Frais de port  À définir
    Total
    Continuer mes achats Commander

    Editeurs de jeux

    Nouveaux jeux

    • Radetzky's March
      Radetzky's March

      Radetzky's March : The Hundred Hours Campaign simule la campagne de 1849...

      47,00 €
    • Tapis échiquier classique
      Tapis échiquier classique

      tapis enroulable de grande taille, échiquier imitation bois.

      19,99 €
    • Queendomino XL
      Queendomino XL

      Dans Queendomino, vous incarnez un Seigneur en quête de terres pour...

      51,90 €

    Déjà vus